Fenêtres à triple vitrage : le bon choix ?

Choisir le bon vitrage est un choix primordial pour votre maison. Non seulement parce que l’investissement est conséquent mais surtout parce que le virage impacte énormément le confort et le design de votre maison. Si vous envisagez des fenêtres à triple vitrage, voici nos conseils pour savoir si elles en valent la peine.

Les fenêtres à triple vitrage deviennent une option de plus en plus populaire auprès des fournisseurs de fenêtres d’aujourd’hui – en particulier pour les vitrage aluminium – mais les propriétaires ont toujours des doutes quant aux avantages réels du triple vitrage par rapport aux coûts induits.

Des fenêtres à triple vitrage coûtent en effet environ 20 % de plus que les doubles, ce qui est loin d’être négligeable. Pourquoi dès lors les choisir ? Les défenseurs du triple vitrage soulignent qu’il s’agit plutôt d’une question de qualité et de confort et que l’installation de triple vitrage doit être fait pour les mêmes raisons que lorsqu’on installe un chauffage au sol : c’est tout simplement mieux. Mais est ce le cas ?

Nous allons vous détailler l’ensemble de facteurs à prendre en considération pour l’installation ou non d’un triple vitrage.

Qu’est-ce qu’une fenêtre à triple vitrage ?


En bref, et comme cela peut sembler évident, le triple vitrage contient trois vitres dans un cadre scellé, tout comme le double vitrage en contient deux. Entre chaque vitre se trouve une poche d’air ou de gaz inerte, comme l’argon. L’argon est plus lourd que l’air et agit comme un isolant à la fois pour le bruit et la chaleur.

La troisième vitre située entre les vitres intérieure et extérieure du double vitrage et créée ainsi deux sas d’air qui améliorent les performances énergétiques du double vitrage ordinaire d’environ 50 %.

L’efficacité énergétique est encore améliorée par des variables telles que le type d’air ou de gaz utilisé dans l’espace entre les vitres, les intercalaires à rupteur de pont thermique , les différents traitements sur le verre pour réduire les pertes d’énergie de l’intérieur. Les cadres eux-mêmes ont également une grande influence sur la performance globale (ainsi que sur l’isolation). Leur taux d’étanchéité à l’air en est le meilleur indicateur.

Le triple vitrage est-il meilleur que le double vitrage ?

Performance énergétique

La méthode la plus simple pour comparer les performances énergétiques des fenêtres est d’utiliser la mesure de la valeur U, comme nous le faisons pour les murs, les sols et les isolants.

Les fabricants de vitrages sont passés maîtres dans l’art de revêtir et de teinter le verre avec toutes sortes de finitions qui permettent de garder la chaleur à l’intérieur, d’éloigner les rayons solaires indésirables, de réduire l’éblouissement et même de s’autonettoyer. Ainsi, les valeurs U du vitrage ont été réduites de façon spectaculaire depuis 20 ans.

Cette valeur U correspond à la transmission thermique d’un matériau ( soit la )densité de flux thermique qui traverse la matériau, par la différence de température entre intérieur et extérieur). Le coefficient de transmission thermique d’un élément est l’inverse de sa résistance totale. Plus il est elévé moins le virage est performant

Les fenêtres à simple vitrage peuvent avoir une valeur U d’environ 5,0 W/m²k, et les fenêtres à double vitrage, qui avaient un coefficient supérieur à 3, peuvent désormais atteindre 1,4.
La norme Allemande Passivhaus exige des fenêtres à triple vitrage avec une valeur U ne dépassant pas 0,8. Certains fournisseurs de triple vitrage prétendent atteindre seulement 0,5 W/m²k !
A noter que la valeur U exigée pour les murs est actuellement inférieure à 0,3. Les fenêtres restent donc des points faibles dans l’efficacité thermique globale de l’enveloppe d’un bâtiment. D’où l’énorme pression pour améliorer encore leurs performances…et donc de considérer le triple vitrage.

Améliorations de la fabrication du vitrage

Des améliorations ont été apportées aux vitrages par l’introduction de :

  • Cavités plus larges entre les deux vitres : 16 mm est la distance optimale pour le triple vitrage.
  • Ajout de couches à faible émissivité sur le verre pour empêcher la chaleur de s’échapper.
  • Remplissage de la cavité avec un gaz inerte, généralement de l’argon.
  • Diminution des ponts thermiques avec mise en place d’intercalaires en aluminium, autour des unités vitrées.

Combien coûtent les fenêtres à triple vitrage ? Sont elles rentables ?


Bien que les fenêtres à triple vitrage aient longtemps eu la réputation de coûter presque le double du double vitrage, les fabricants européens se concentrent désormais sur le triple vitrage, ce qui a pour effet de faire baisser l’écart entre double et triple vitrage.

Les économies d’énergie réalisées en passant du simple au double vitrage sont considérables, mais la différence entre un coefficient U de 1,4 W/m²k (double vitrage) et un coefficient U de 0,8 W/m²k (triple vitrage) est bien moindre et ne représente qu’une amélioration de 5 % de la performance énergétique globale d’une nouvelle maison (les fenêtres représentent généralement 20 % de la perte de chaleur globale).

Ainsi, sur ces bases, le coût supplémentaire du triple vitrage ne sera pas »remboursé » en 10 ou 15 ans grâce aux économies réalisées sur vos factures d’énergie.

Cependant, l’augmentation de la performance énergétique est significative et bien connue, avec des conceptions Passivhaus complètes (plutôt que de simplement passer à des fenêtres à triple vitrage dans une maison ordinaire) se vantant de factures d’énergie extrêmement basses an.

Le changement de fenêtres pour du triple virage doit donc s’accompagner d’une réflexion plus globale sur les performances énergétiques de la maison. Dans le cadre d’un simple changement de vitrage, le choix du triple vitrage n’est donc pas rentable par rapport à du double vitrage.

Avantages du triple vitrage

Confort accru avec le triple vitrage


Les principaux avantages du triple vitrage sont liés au confort. Si vous isolez les murs, le toit et le sol d’une maison et que vous ne tenez pas compte du vitrage, vous vous retrouvez avec des zones froides autour des fenêtres, ce qui provoque des courants d’air e t entraîne des courants de condensation le long des vitres.

Par conséquent, la qualité du vitrage doit correspondre à celle de l’isolation du reste de la maison, afin que l’enveloppe chaude de la maison fonctionne de manière constante.

Confort thermique

Si une fenêtre à double vitrage est parfaitement adéquate, une fenêtre à triple vitrage est beaucoup plus confortable, car elle retient un peu mieux la chaleur (la température de surface d’une fenêtre à double vitrage moderne et économe en énergie est de 16°C dans une pièce chauffée à 21°C, alors que le triple vitrage peut offrir jusqu’à 18°C).


Performance acoustique et réduction du bruit

les fenêtres à double vitrage peuvent atteindre une performance acoustique de l’ordre de Rw32. Ces performances peuvent être améliorées jusqu’à 40 % avec certains types de triple vitrage – la différence, sur une route très fréquentée, entre une bonne nuit de sommeil et une nuit perturbée.


Réduction du risque de condensation :

Les valeurs U inférieures des fenêtres à triple vitrage contribuent à minimiser les problèmes de condensation interne, car la chaleur est conservée à l’intérieur du bâtiment et empêche généralement la température extérieure froide de réagir avec l’air chaud interne( ce qui entraîne la condensation). Attention toutefois car bien souvent la principale cause de condensation interne est un taux d’humidité interne élevé lié à un défaut de renouvellement de l’air

Points négatifs du tripe vitrage

  • Les fenêtre triple-vitrage sont plus coûteuses ( environ 20%) et le surcroit d’isolation qu’elles conférent n’est pas rentable par rapport au double vitrage
  • Leurs cadres plus lourds peuvent endommager les murs s’ils ne sont pas correctement soutenus.
  • Les fenêtres triple vitrage doivent être installés correctement, sinon leurs performances peuvent être compromises.
  • Absorption de chaleur réduite en hiver (voir ci-après).

Évaluation des fenêtres, absorption de chaleur et gain solaire


Les fenêtres se comportent différemment des murs et des toits en ce sens que, lorsque le soleil brille, elles sont capables d’absorber la chaleur. En fait, les meilleures fenêtres sont déjà capables d’être des contributeurs nets de chaleur lorsque le chauffage est activé. Et les fenêtres à triple vitrage réduisent légèrement les caractéristiques d’absorption de chaleur d’une fenêtre, ce qui a tendance à annuler leur surcroit d’isolation. Il faut donc bien prendre en compte le facteur SW des fenêtres lors de votre achat…et privilégier le triple vitrage au nord.

Le triple vitrage ajoutera-t-il de la valeur à ma maison ?

Le gouvernement étant de plus en plus sous pression pour réduire les émissions de carbone et le réchauffement de la planète étant de plus en plus présent dans l’esprit des gens, les maisons qui réduisent leur consommation d’énergie grâce à la conception du bâtiment ou à des caractéristiques améliorées (telles que les fenêtres et les portes) sont mieux valorisées (la fameuse green value) Le diagnostic obligatoire à la vente favorise d’ailleurs le triple vitrage dans son mode de calcul; contribuant à mieux valoriser votre maison.

Partager cette actualité:

Recevoir nos actualités

A la une

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

A lire également
Construire.fr

Faillite d’un important franchisé Maisons Pierre

Un important franchisé Maisons Pierre, la société Seissigma, vient...

Qu’est-ce que le coefficient thermique d’une fenêtre ? (Ug, Uf, Uw)

Le coefficient de transmission thermique des fenêtres (valeur U)...

Refaire son gazon : comment faire ?

Le gazon est une partie importante de l'aménagement...

Test Béton ciré Arcane Industries

Si vous êtes à la recherche d'un matériau qui...