Geoxia : la liquidation confirmée

La société de construction de maisons individuelles geoxia qui exploite les marques maisons familiale et maisons phénix a été mise en liquidation judiciaire aujourd’hui. C’est à dire que la société ne sera pas reprise.

Absence d’offre sérieuse

Selon le tribunal, aucune offre sérieuse n’a été remise à la date butoir du 10 juin. La proposition du management qui n’était pas financée n’a pu convaincre. L’état a indiqué : L’Etat ne peut pas financer seul les pertes passées et futures, sans aucun actionnaire. Il peut soutenir un repreneur mais ne peut pas se substituer à un actionnaire », tranche-t-on à Bercy. « L’absence de repreneur est bien le signal des difficultés structurelles de l’entreprise ». En gros, y aller oui …mais pas tout seul. Un montage avec un fond aurait pu être possible comme cela avait été le cas en 2008 avec LBO France. La société avait alors réussi à effacer toutes ses dettes. Mais la période n’est plus la même. Forte hausse des matériaux, hausse des taux, pénurie de main d’oeuvre…et une société qui ne produit plus que 2000 maisons contre plus de 6000 ses anciennes belles années. Autant dire que son équipement industriel n’était plus adapté.

Un coup dur pour le secteur de la construction

C’est un coup dur pour les employés de Geoxia, ainsi que pour les familles qui comptaient sur Geoxia pour construire la maison de leurs rêves. L’avenir est incertain pour Geoxia, mais une chose est sûre : la liquidation de l’entreprise aura un impact profond sur l’économie française. De nombreux sous-traitants et fournisseurs vont subir de plein fouet cette liquidation et c’est tout le secteur de la construction qui sera impacté avec une seule question : le management a t’il trop tardé pour se mettre en redressement judiciaire ? Comment la troisième société de construction de maison française a t’elle pu en arriver là ?

En tout cas, ce sont 1195 salariés qui ont appris leur licenciement le 28 juin 2022.

Des clients inquiets

Une entreprise de construction qui fait faillite ce n’est pas nouveau. Il y en a chaque année. La particularité de Geoxia est non seulement sa taille actuelle (près de 2500 maisons livrées chaque année) mais aussi son historique. La société livrait il y a encore peu de temps près de 6000 maisons chaque année. La gestion de la garantie décennale de toutes ces maisons va donc être un enjeu d’autant que les maisons phénix ont un procédé constructif unique.

Garantie de livraison , Rôle de Imhotep

Surtout, la grosse incertitude concernant les chantiers des clients est la garantie de livraison. Celle ci est obligatoirement délivré par un garant financier depuis la loi CCMI de 1990…mais dans le cas de Geoxia la problématique est différente car la société pratiquait en partie l’auto-garantie via une de ses filiales, Imhotep. Et cette société a elle-même été mise en redressement judiciaire. Qui va donc prendre en charge l’achèvement des chantiers ? La société Imhotep a t’elle été suffisamment de fonds propres éligibles (au 31/12/2021 ils étaient de 13 388 K€) ? Les dirigeants ont ils commis une quelconque faute en la matière ? Le programme de programme de réassurance auprès de CCR Ré est il suffisant ? Une chose est sure, la société Imhotep a pour le moment été placée sous administration provisoire par l’ACPR!

A noter que le rapport de gestion d’Imhotep de 2021 indiquait que le minimum de capital requis et que le capital de solvabilité requis étaient bien couverts. Le taux de couverture du SCR pour 2021 était en effet de : 123% (soit en K€ 13 393 / 10 863) et le taux de couverture du MCR pour 2021 s’établissait à : 362% (soit en K€ 133 93 / 3 700).

Il est certain que le comité d’audit et des risques d’Imhotep, qui était composé au 31/12/2021 de Yves Goblet – Président du comité et membre du conseil, d’Alexandre Vercher – Membre du conseil et responsable de la fonction clé actuariat, de Valérie Pilcer – Membre du conseil et responsable des fonctions clés gestion des risques et vérification de la conformité et de Xavier Czech – Membre du conseil et responsable de la fonction clé audit interne, devront répondre aux questions… A noter également que les deux membres du directoire d’Imhotep ont été remplacés fin novembre 2021…

Autant de questions primordiales dont nous attendons les réponses.

Des usines nécessairement reprises ?

Quand nous serons fixé sur la reprise du chantier et leur prise en charge, la question sera de savoir comment les reprendre. Pour les chantiers Maison Familiale ou Maison Castor, pas de gros soucis…mais pour Maisons Phenix, comment faire si les usines sont arrêtées ? On ne pourra livrer les panneaux nécessaires à leur achèvement. Il faudra donc sans doute démolir pour reconstruire…mais à quel coût! Et surtout cela nécessitera un permis de construire modificatif car les épaisseurs de murs, dimensions des ouvertures,…, ne peuvent être les mêmes entre une maisons Phenix avec structure en acier et une maison faire de parpaing. Quid des m²? Les clients accepteront ils des surfaces intérieures réduites dans le cas de chantiers en limite de propriété ?

On imagine des procédures et discussions interminables, incompatibles avec le souhait des clients d’avoir leur maison rapidement.

EDIT: le tribunal de commerce de Nanterre vient de préciser que deux usines continueraient leur activité…grâce à une aide de l’état, le temps de fournir les panneaux nécessaires à l’achévement des chantiers. Mais quelle en sera la direction ? Les salariés de ces usines ont ils accepté ce plan ( avec une perte de l’emploi inéluctable à terme) ? Nous attendons d’en savoir plus et vous tiendrons informés.

D’ici là, Le Bon Constructeur vous propose une étude gratuite de reprise des contrats Geoxia dont les chantiers n’ont pas démarré.

  • Thématique de l'article :
  • geoxia

Partager cette actualité:

Recevoir nos actualités

A la une

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

A lire également
Construire.fr

Créer une cuisine d’été de A à Z : notre tuto

Lorsque le temps commence à se réchauffer et que...

Joints de porte de garage : notre test de Garadry

Vous en avez assez de voir l'eau s'infiltrer par...

Test Vileda Looper : notre avis sur le balai spray éléctrique

Vous cherchez un moyen simple et efficace de nettoyer...

Accéder à la propriété en Normandie : la folle aventure de Marion et Cyril

Après des mois de recherche, nous avons finalement trouvé...