Remplacer une chaudière gaz par une PAC

Vous êtes équipés d’une chaudière gaz et souhaitez changer pour une pompe à chaleur. Tant pour des raisons économiques qu’écologiques, cela peut s’avérer un bon choix effectivement. Néanmoins, vous vous demandez si c’est possible et dans quelles conditions. Rassurez-vous, procéder à ce changement est non seulement réalisable, mais peut également se révéler peu coûteux, car vous n’aurez pas besoin de renouveler toute l’installation.

 Abandonner le gaz pour une pompe à chaleur, un choix économique et écolo

Si la PAC a le vent en poupe, ce n’est pas pour rien. En effet, ce dispositif de chauffage est d’une grande performance, ultra modulable et très peu énergivore. Autant dire qu’il y a beaucoup d’arguments qui plaident en sa faveur et peu à sa défaveur. Quasi systématiquement installée dans les constructions neuves, elle peut également remplacer avantageusement une chaudière à gaz si vous souhaitez effectuer une rénovation énergétique dans votre habitat. Et cela n’est pas si coûteux, puisque seule la chaudière sera à changer. Si vous souhaitez faire évoluer votre équipement de chauffage, c’est donc certainement le meilleur choix que vous puissiez faire.

 Les avantages de la pompe à chaleur

Le rendement d’une pompe à chaleur est excellent et elle représente une bonne protection face à l’augmentation du prix du gaz. Cela, quel que soit son fonctionnement, air/air, air/eau ou eau/eau. En effet, sa matière première est inépuisable, puisqu’il s’agit de l’air, ou de l’eau du sous-sol. Les économies réalisées sont donc substantielles. La PAC est également propre, puisqu’elle n’émet aucun gaz à effet de serre. Ajoutons à cela qu’elle a la possibilité d’être réversible. De cette façon, l’été, elle rafraîchira votre intérieur. C’est donc du deux-en-un, et les températures estivales étant de plus en plus chaudes, ce détail n’est pas à négliger.

 Quelle PAC choisir ?

Les plus rentables sont certainement les PAC eau/eau et air/eau.

La PAC eau/eau

Pour faire fonctionner une pompe à chaleur eau/eau, on puise la chaleur de l’eau souterraine. C’est ce que l’on appelle aussi la géothermie. Ce n’est pas forcément réalisable, car cela suppose d’une part de se trouver à proximité d’une nappe phréatique ou une rivière souterraine notamment. Et d’autre part, de devoir parfois creuser à de grandes profondeurs.

La PAC air/eau

La pompe à chaleur air/eau, ou thermodynamique, puise l’air à l’extérieur pour réchauffer, grâce à un fluide, l’eau qui circulera dans les conduits de chauffage et l’eau chaude sanitaire si vous le souhaitez.

 

L’installation d’une PAC à la place de votre actuel équipement, un coût maîtrisé

Même si cela représente un investissement, changer votre système de chauffage en optant pour une PAC ne devrait pas être extrêmement coûteux. En effet, il n’est pas nécessaire de renouveler l’intégralité de l’installation. Seule la chaudière sera à changer et à connecter à vos conduits de chauffage existants.

Par ailleurs, l’État a mis en place de nombreux dispositifs qui vous permettront de réduire la facture de manière significative. Entre autres, MaPrimRénov, l’Éco-Prêt à taux zéro. Un panel d’autres aides est proposé. Elles sont spécifiques à certains types de logements. N’hésitez pas à vous renseigner afin d’en profiter.

Partager cette actualité:

Recevoir nos actualités

A la une

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également
Construire.fr

Test Roborock S7 : un aspirateur de référence

Le nouveau Roborock S7 est un nouvel ajout à...

Polaris 280 : test du robot hydaulique

e robot de piscine Polaris 280 est un robot...

Test et avis sur le déshumidifcateur ROHAN : attention, coup de cœur

Lorsqu’arrive l’automne ou l'été dans un sous-sol, nombreux sont...

Entretien piscine : la chloration au sel par Electrolyse obligatoire ?

Vous rêvez d'une piscine avec une eau saine sans...