Dyson V11 Absolut : test et avis

Après vous avoir présenté notre test, plutôt satisfaisant, de l’aspirateur balai Roborock H6 en avril, nous avons eu la curiosité de tester son concurrent direct. Il s’agit du Dyson V11, avec lequel on le compare souvent.

Nous vous le disions alors, il est difficile de se soustraire à la nouvelle tendance des aspirateurs balai. Ils se retrouvent dans la plupart des foyers, en tant qu’aspirateur d’appoint ou principal. Nous nous devions donc de nous y intéresser également et tester la référence des aspirateurs balai, proposée par Dyson.

Petit historique

Fondée en 1995, Dyson est une marque anglaise de renommée mondiale. Sa percée internationale a été rapide, grâce à son concept nouveau d’aspirateur traineau sans sac avec centrifugeuse. La grande puissance de l’appareil permettait une aspiration en profondeur. Il a été plébiscité, chacun voulait le tester. Vous vous souvenez encore certainement de cette période, où ce produit révolutionnait la conception des aspirateurs. La marque a continué à surfer sur l’aspect novateur et design de ses produits.

Voici à présent notre test et notre avis sur cette petite merveille annoncée.

Unboxing et design

L’appareil se révèle fidèle au design de sa marque. Il est accompagné de nombreux accessoires et 7 brosses.

Nous sommes immédiatement surpris par son poids, important par rapport au Roborock :

–          Dyson : 2 kg sans brosses et 3,1 kg avec tube et brosse de base,

–          Roborock : 1,5 kg sans brosses et 2,4 kg en aspiration.

Autre carton rouge pour Dyson, sa station d’accueil qui ne reçoit pas toutes les brosses, il n’en tient que deux. Deux autres sont attachées au tube de l’aspirateur, l’alourdissant. Une autre se situe au bout du tube et les deux dernières doivent carrément être rangées à part. Pour rappel, la station d’accueil du Roborock accueille 4 brosses.

De plus, le Dyson V11 ne tient pas plus debout tout seul que le Roborock.

Enfin, nous avons également découvert que la station d’accueil du Dyson, contrairement à celle du Roborock, ne propose pas le chargement par induction ou contact. Il est donc nécessaire d’insérer l’embout du chargeur dans le trou de la station sur lequel il viendra se poser. Ce n’est pas dramatique, mais si le robot est tiré sans être soulevé, cela peut casser. C’est regrettable pour une marque d’une telle renommée.

Performances d’aspiration

L’aspirateur est digne de la marque. Il aspire très bien, comme le Roborock. De plus, il aspire mieux de l’avant vers l’arrière, ce qui fait gagner du temps.

Le V11, comme le Roborock, est équipé d’un écran d’utilisation de la batterie. Cela permet de suivre sa consommation selon que l’on aspire un carrelage, un tapis ou un parquet.

Trois modes d’aspiration sont disponibles : éco, normal ou turbo. Le mode normal est suffisant dans la plupart des cas.

On est surpris de constater un petit décalage entre le moment où l’on appuie sur la gâchette et le moment où la turbine s’active. Ce qui donne une agréable sensation de haute technologie.

Maniabilité et utilisation

La brosse Fluffy du Dyson V11 fait toute la différence par rapport au Roborock et justifie même, pour nous, sa différence de prix. Elle est agréable et l’aspirateur est très maniable.

Néanmoins, le poids du V11 se ressent. Cela, dès qu’on le retire de son socle, et lorsqu’on s’attaque aux escaliers ou que les surfaces à nettoyer sont importantes. Et il n’offre toujours pas la possibilité de passer sous les meubles bas. En revanche, il est moins bruyant que le Roborock.

Il est impossible de bloquer l’aspiration. Cela permet des économies de batterie, c’est vrai. Mais eu égard à son poids, ce serait malgré tout un plus sur les grandes surfaces.

Quant à la batterie, justement, elle permet une aspiration, en mode normal, d’environ 40 minutes. Une grande maison peut donc être aspirée sans difficulté. Si l’on compare avec le V8 ou le V10 qui lâchaient prise bien plus tôt, les performances sont plutôt bonnes.

Entretien du Dyson V11

C’est un aspirateur sans sac et, à ce titre, son nettoyage peut être difficile et doit être effectué avec rigueur, notamment si des matières humides (aliments) ont été aspirées. Elles sont susceptibles de moisir si elles sont incorrectement enlevées. Un bon point, cependant, pour le système de vidage. Une seule pression sur le bouton suffit à vider le robot. Les mains restent propres ! C’est l’un des points novateurs de cet appareil, comparativement au Roborock qui est moins aisé à nettoyer, notamment parce que son filtre est difficile à enlever.

Le prix

Le prix affiché du Dyson V11 est de 649 €. Ce qui constitue une grosse différence avec un traineau, même haut de gamme, à 300 €, ou le Roborock H6 à 399 €. Pour sa défense, nous arguerons que le Dyson V11 est vendu avec de nombreux accessoires, 7 brosses dont trois très utiles : pour les tissus, les gros débris et la Fluffy pour sols durs. Cette dernière n’est pas proposée par Roborock qui n’offre que des brosses standard. Nous estimons que cette Fluffy à elle seule mérite bien 100 € de plus.

Ajoutons à cela sa technologie et ses performances et innovations comme le vidage sans contact. Mais 500 € maximum nous aurait semblé un prix plus raisonnable pour ce Dyson V11 Absolut.

Mise à jour après une utilisation d’un an

Le Dyson 11 vaut son prix, même si nous le considérions initialement un peu élevé. Alors qu’au bout de moins d’un an, le Roborock H6, moins pratique, est tombé en panne, et le Xaomi P20 s’est révélé bien moins efficace, notre Dyson tient la distance après un an de bons et loyaux services. La batterie résiste, l’entretien est facile, l’aspiration toujours aussi qualitative. Nous ne pouvons que vous le conseiller, même s’il est plus cher que ses concurrents.

Partager cette actualité:

Recevoir nos actualités

A la une

Le Dyson V11 reste le champion de sa catégorie ! Il reste pour nous le modèle de référence des aspirateurs balai. Ses finitions sont excellentes, il aspire parfaitement, nous sommes emballés par sa brosse Fluffy et son système de vidage. Nous regrettons juste son poids, et une station d’accueil mal pensée. Si, initialement, nous étions perplexes face à son prix qui nous semblait excessif, nous le trouvons finalement justifié. Ni le Dyson V10 ni le Roborock H6 n’offrent autant d’accessoires ni autant de confort d’utilisation et d’entretien. Sans parler de son efficacité et son SAV. Si vous le pouvez, économisez pour vous l’offrir , vous ne le regretterez pas!

Conclusion du test

Design
Utilisation
Aspiration
Entretien
Prix

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également
Construire.fr

Test Roborock S7 : un aspirateur de référence

Le nouveau Roborock S7 est un nouvel ajout à...

Polaris 280 : test du robot hydaulique

e robot de piscine Polaris 280 est un robot...

Test et avis sur le déshumidifcateur ROHAN : attention, coup de cœur

Lorsqu’arrive l’automne ou l'été dans un sous-sol, nombreux sont...

Entretien piscine : la chloration au sel par Electrolyse obligatoire ?

Vous rêvez d'une piscine avec une eau saine sans...
Dyson V11 Absolut : test et avisLe Dyson V11 reste le champion de sa catégorie ! Il reste pour nous le modèle de référence des aspirateurs balai. Ses finitions sont excellentes, il aspire parfaitement, nous sommes emballés par sa brosse Fluffy et son système de vidage. Nous regrettons juste son poids, et une station d’accueil mal pensée. Si, initialement, nous étions perplexes face à son prix qui nous semblait excessif, nous le trouvons finalement justifié. Ni le Dyson V10 ni le Roborock H6 n’offrent autant d’accessoires ni autant de confort d’utilisation et d’entretien. Sans parler de son efficacité et son SAV. Si vous le pouvez, économisez pour vous l’offrir , vous ne le regretterez pas!