Caméra sans fil à batterie Xiaomi Mijia Imilab EC2 : un réel gachis…

Nous avons testé la caméra sans fil à batterie Xiaomi Mijia Imilab EC2

 

Nos équipes attendaient cette Smart IP camera Battery Version avec impatience. La raison en est simple : les fonctionnalités annoncées, concernant la batterie et la détection humaine par AI correspondent à celles de caméras 5 fois plus chères.

 

L’installation de la caméra avec batterie est très facile

Le design de cette caméra compacte Xiaomi est excellent et inspire confiance. Elle paraît être de meilleure qualité que les deux caméras de la même marque précédemment testées.

Cette caméra sans fil est très aisée à installer. Il n’y a qu’à la visser sur son support. Vous l’installez ensuite à l’extérieur, sans vous préoccuper d’un raccordement électrique. Dans le kit d’installation, patchs autocollants sont fournis, mais utilisez de préférence des fournitures avec chevilles.

La batterie équipant la caméra peut tenir plus de 3 mois avec une simple charge.

La passerelle fournie avec la caméra permet de la mettre en fonctionnement. Reliée à votre routeur en wifi ou Ethernet, elle stabilise et améliore théoriquement la portée de la connexion wifi. Le boîtier passerelle contient une carte micro SD. Celle-ci permettra d’enregistrer l’historique des vidéos si vous choisissez de ne pas souscrire à un abonnement. C’est très utile, car, si on vous vole la caméra, les enregistrements sont conservés. Sachant que le serveur distant MI ne conserve que les 24 dernières heures. C’est néanmoins extensible à plusieurs semaines en souscrivant un abonnement.

 

Un logiciel décevant

Nous avons déchanté lors de l’installation de la passerelle sur l’application MI, conçue pour la Chine uniquement. Lors de l’installation de la caméra, celle-ci n’était pas reconnue, malgré nos multiples tentatives. Si l’on souhaite ajouter une caméra, il faut installer une seconde passerelle. Alors qu’il est clairement indiqué que 5 caméras peuvent être installées par passerelle. Ayant acheté 3 caméras, nous voici donc avec 3 passerelles qu’il faut relier au routeur, via Ethernet ou wifi. Ajoutons qu’il n’est pas possible d’avoir une interface de gestion commune aux 3 caméras. Une aberration.

Par bonheur, il y a eu une mise à jour depuis et vous pouvez maintenant basculer sur le serveur européen. Cela simplifie grandement les choses et permet l’utilisation d’une seule passerelle pour 4 caméras.

 

La détection humaine, décevante aussi, car ça ne marche pas !

La caméra effectue les détections humaines correctement, ce que confirme l’historique. Mais cela se gâte au niveau des notifications. La configuration de l’application n’est pas assez fine et vous êtes alerté lors de chaque détection, humaine ou non. De plus, les notifications en direct ne fonctionnent pas systématiquement. Cela semble légèrement plus performant sous iOS que sous Android.

À part cela, notons que l’angle de vision, de 120° est faible (le plus faible des modèles testés). 180° augmenterait la performance. En revanche, la caméra dispose d’une bonne vision nocturne.

 

 Côté batterie, rien à reprocher

Atout de poids des Xiaomi MIja sans fil, leur batterie ! Les caméras ont en effet plus de 90 jours sans que le voyant rouge s’allume. Un bon point pour ces caméras, qui s’ajoute à l’installation simplissime.

 

Partager cette actualité:

Recevoir nos actualités

A la une

Une apparente bonne qualité pour cette caméra, très facile à installer puisque sans fil. Une durée de vie de la batterie élevée, en conformité à ce qui est annoncé par le constructeur. Le lecteur SD équipant la base permet, sans abonnement, de conserver les enregistrements. Malheureusement, nous notons de gros dysfonctionnements du côté de la détection de mouvement. Son fonctionnement est fantaisiste, tout comme les notifications sous Android. Ce qui est inadmissible sur une caméra devant avertir en cas d’intrusion. De surcroit, la qualité apparente n’est peut-être qu’illusoire. Car sur nos quatre caméras, trois sont déjà hors service après seulement 9 mois d’utilisation. D’autres utilisateurs témoignent en ce sens. Nous déconseillons donc fortement ce modèle.

Conclusion du test

Installation
Batterie
Fonctionnement
Durée de vie
Prix

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également
Construire.fr

Créer une cuisine d’été, ce n’est pas si difficile…

Votre maison neuve finie, vous n’avez aucune excuse pour...

Trophées de la construction 2022 : les logements individuels

A quelques semaines de l'annonce des lauréats du concours...

Comment réduire le coût de construction d’une maison ?

Faites la chasse aux économies ! Le budget de construction d’une...

Vide Sanitaire : Dans quel cas et pourquoi ?

Vide-sanitaire : Dans quel cas et pourquoi ? Indispensable pour...
Caméra sans fil à batterie Xiaomi Mijia Imilab EC2 : un réel gachis... Une apparente bonne qualité pour cette caméra, très facile à installer puisque sans fil. Une durée de vie de la batterie élevée, en conformité à ce qui est annoncé par le constructeur. Le lecteur SD équipant la base permet, sans abonnement, de conserver les enregistrements. Malheureusement, nous notons de gros dysfonctionnements du côté de la détection de mouvement. Son fonctionnement est fantaisiste, tout comme les notifications sous Android. Ce qui est inadmissible sur une caméra devant avertir en cas d’intrusion. De surcroit, la qualité apparente n’est peut-être qu’illusoire. Car sur nos quatre caméras, trois sont déjà hors service après seulement 9 mois d’utilisation. D’autres utilisateurs témoignent en ce sens. Nous déconseillons donc fortement ce modèle.