Test serrure connectée NUKI : notre avis

Les très pratiques serrures connectées perceront-elles, à l’instar des voitures électriques dont on entendait beaucoup parler à leurs débuts sans vraiment les voir, alors qu’elles sont devenues presque courantes aujourd’hui ? L’avenir nous le dira. En attendant, nous vous présentons notre test de la serrure Nuki, qui fait référence sur le marché.

 

Présentation générale de la serrure connectée Nuki

Elle paraît assez simple, ne nécessitant même pas le retrait de la serrure existante, sur laquelle elle se pose directement. L’intervention d’un serrurier n’est donc pas nécessaire, ce qui est appréciable.

Le revers de la médaille étant qu’elle n’est pas compatible avec tous les modèles de serrures. Ainsi, les serrures « hors norme » sont susceptibles de ne pas fonctionner. Heureusement, il et possible de savoir rapidement si sa serrure est compatible ou non, grâce à un outil en ligne performant.

 

Mise en place de la serrure

Il n’y a rien de plus simple, il suffit de poser la serrure connectée Nuki sur l’actuelle. Dans sa dernière version, elle possède un très petit badge aimanté/autocollant inclus. Celui-ci, positionné sur le cadre de porte, permet à la serrure de savoir lorsque la porte est en position ouverte ou fermée.

 

Inconvénients

Si elle est facile à installer, la serrure connectée Nuki possède malheureusement des inconvénients malgré tout. Il est en effet nécessaire de laisser en permanence une clé dans la serrure, à l’endroit où le boîtier est positionné. Ce qui signifie qu’il est nécessaire d’en avoir un exemplaire dont on ne se sert pas. Ou en faire fabriquer un double, ce qui peut se révéler onéreux sur une porte blindée notamment.

Il est important de noter également qu’en cas de cylindre non débrayable, sous-entendu dans lequel il est impossible d’insérer une seconde clé lorsqu’une première s’y trouve déjà, il ne vaut mieux pas rencontrer un problème avec Nuki. En effet, si elle est en panne ou n’a plus de batterie, la porte ne s’ouvre plus. Il est donc recommandé d’utiliser Nuki uniquement sur un cylindre débrayable.

 

Look

La serrure en elle-même manque d’esthétisme. C’est un gros bloc qui se fixe à l’intérieur de la porte, par-dessus la serrure, sur laquelle la clé demeure.

Ce boîtier dispose d’un anneau lumineux, informant de l’état de la serrure et des actions à lancer.

 

Fonctionnement de la Serrure connectée Nuki

Le boîtier, est alimenté par 4 piles ou une batterie sur l’option power pack. Le power pack a une autonomie d’un an environ à raison de 8 ouvertures/fermetures journalières. Il laisse la possibilité d’ouvrir et fermer la serrure manuellement. 

Son utilisation est immédiate et satisfaisante.

De l’intérieur, il y a quatre modes d’ouverture/fermeture possibles :

  •  Manuel,
  • Via le bouton du boîtier,
  • Via l’application,
  •  Par commande vocale via les assistants vocaux Google, Amazon ou Apple, après avoir configuré la serrure dans HomeKit.

Depuis l’extérieur, l’ouverture de la porte peut s’effectuer avec la clé si le cylindre est débrayable (ce qui, nous le répétons, est vivement recommandé), ou via l’application Nuki. Elle comporte plusieurs options de verrouillage et déverrouillage de la serrure lorsqu’on s’en approche, en la connectant via Bluetooth. Les possesseurs du pack combo avec le bridge pourront verrouiller et déverrouiller la serrure même en étant éloignés.

En option, il est possible de se procurer des badges et un digicode pour une ouverture de l’extérieur.

La version 2.0 possède un capteur additionnel très pratique, qui évitera les erreurs de la version antérieure, qui indiquait parfois une porte fermée alors qu’elle était ouverte au large.

 

Du côté de la connectivité

Cette nouvelle version 2.0 Smart Lock est équipée du Bluetooth 5.0. Il en résulte une meilleure portée du signal.

Il est possible d’avoir le bridge de pilotage de la serrure par wifi via smartphone, en choisissant le pack combo.

Ce bridge permet par ailleurs d’accorder des autorisations d’accès numériques par le biais de l’application. Et vérifier le statut de la porte à distance. Pour certaines actions, il est nécessaire d’utiliser le web access de Nuki. Ce n’est pas très ennuyeux, mais c’est étonnant. Il permet de limiter les heures d’accès à distance ou encore de changer le digicode.

Quant à la connectivité avec Google Home, elle est pratique puisqu’elle permet le pilotage vocal de l’ouverture. Si l’on sait qui se trouve derrière la porte, on peut ouvrir sans se déplacer. Mais il est nécessaire de posséder un code et une commande qui le mentionne, pour éviter qu’un tiers puisse ouvrir de l’extérieur. Ce peut être « Ok Google, ouverture porte code 4321 ».

 

Côté application

L’application est presque trop complexe. Elle autorise un grand nombre de réglage :

  •  Ajout d’utilisateurs,
  • Autolock : fermeture à une heure donnée, fermeture automatique lorsqu’on s’éloigne,
  • Gestion des accès,
  • Digicode…

C’est également via l’application que s’effectuent les mises à jour de la serrure. Notons à ce propos qu’il nous est arrivé de devoir relancer plusieurs fois l’installation.

 

Digicode (en option)

Avec le digicode, la porte s’ouvre à l’aide d’un code à 6 chiffres. Il se désactive si on le souhaite, sur certaines plages horaires ou journalières, via le bridge et le site internet. Mais pas par l’application.

En revanche, aucun code secondaire temporisé ne peut être délivré, comme c’est le cas avec certains digicodes Somfy notamment. Ce qui rend impossible le donner à un tiers, la femme de ménage par exemple, car cela reviendrait à lui donner un accès illimité au domicile. Ou alors, en limitant les périodes d’accès, mais alors, le propriétaire ne pourra plus l’utiliser non plus.

Pour régler le problème, il suffit de posséder le badge (Badge/Fog) qui permet une gestion des utilisateurs plus précise. Cela permet de décider des personnes pouvant accéder à votre domicile et décider de quand elles le pourront.

Compte Nuki web

Après installation, nous avons eu des problèmes pour y accéder, bien que le routeur wifi se soit trouvé à un mètre de la serrure. Il a fallu effectuer une mise à jour pour régler le problème. Mais, pour l’effectuer, il nous a fallu être à côté de la serrure. Si le problème s’était produit alors que nous étions à distance, nous aurions rencontré un sérieux souci.

 

Fonctionnement de la serrure connectée

Lorsque tout est bien installé et maîtrisé, le fonctionnement est parfait. La porte s’ouvre automatiquement à l’approche si on le souhaite, via le téléphone, sous réserve que la serrure soit en zone Bluetooth/wifi.

Mais sous Android, il est nécessaire que l’application soit ouverte en permanence et détecte la position. Ce qui représente un problème de confidentialité… et de batterie. Il est bien sûr possible d’ouvrir l’application pour activer la serrure, mais cela devient presque plus difficile que d’utiliser la clé. Reste le digicode. Ce qui serait vraiment un plus, c’est le capteur d’empreintes digitales.

Nous regrettons également le bruit élevé qu’émet le moteur. De jour, ce n’est pas très ennuyeux, mais cela le devient de nuit, lorsqu’on veut rentrer sans réveiller toute la maisonnée.

Signalons aussi les gros bugs rencontrés après une mise à jour. Une serrure qui se ferme et ne s’ouvre plus, c’est plutôt problématique ! Si elle n’est pas débrayable (ce qui était le cas de la nôtre), on se retrouve coincé dehors, étant donné que Nuki fonctionne avec une clé insérée côté intérieur. Pour notre part, nous avons heureusement pu passer par le garage pour tout réinitialiser.

Nous avons contacté Nuki qui nous a dit que c’était un défaut du cylindre ou de la serrure qui en était la cause. Il est donc primordial de vérifier l’état de votre cylindre avant l’installation.

 

Partager cette actualité:

Recevoir nos actualités

A la une

La serrure connectée Nuki est aussi simple qu’efficace. Le fait qu’aucun recours à un serrurier pour la pose ne soit nécessaire est appréciable. L’application propose un grand nombre d’options et de personnalisations. Nuki permet de gérer l’accès des visiteurs grâce au badge ou au digicode. De même qu’elle permet la fermeture automatique de la porte après un départ ou la nuit. Dommage que nous ayons eu à faire face à des bugs pendant notre test, d’autant que, notre cylindre n’étant pas débrayable, cela s’est révélé problématique. Il est donc important de tenir compte des recommandations de Nuki et employer une serrure débrayable. Cela rendra le dépannage plus facile. On regrette également le fait que le bridge soit optionnel alors qu'il est indispensable et les problèmes de connectivité que nous avons pu rencontrer ( nécessité de se connecter en Bluetooth à la serrure) Points positifs : ­         Facilité d’installation, ­         Sécurité, ­         Beaucoup de fonctionnalités, ­         Évolutivité, ­         Réactivité du SAV.   Points négatifs : ­         Plusieurs bugs durant le test, ­         Pas de capteur d’empreintes digitales, ­         Options coûteuses et pourtant indispensables (bridge, digicode, etc.), ­         Application incomplète et complexe (nécessité d’utiliser Nuki web pour la gestion des accès), ­         Intensité sonore.

Conclusion du test

Installation
Fonctionnement
Maintenance
Prix

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également
Construire.fr

Refaire son gazon : comment faire ?

Le gazon est une partie importante de l'aménagement...

Test Béton ciré Arcane Industries

Si vous êtes à la recherche d'un matériau qui...

3 idées de construction de maison

En plus d’être votre futur lieu de résidence et...

Les astuces pour vendre son bien immobilier

Vous avez un projet immobilier ? Vous souhaitez déménager...
Test serrure connectée NUKI : notre avisLa serrure connectée Nuki est aussi simple qu’efficace. Le fait qu’aucun recours à un serrurier pour la pose ne soit nécessaire est appréciable. L’application propose un grand nombre d’options et de personnalisations. Nuki permet de gérer l’accès des visiteurs grâce au badge ou au digicode. De même qu’elle permet la fermeture automatique de la porte après un départ ou la nuit. Dommage que nous ayons eu à faire face à des bugs pendant notre test, d’autant que, notre cylindre n’étant pas débrayable, cela s’est révélé problématique. Il est donc important de tenir compte des recommandations de Nuki et employer une serrure débrayable. Cela rendra le dépannage plus facile. On regrette également le fait que le bridge soit optionnel alors qu'il est indispensable et les problèmes de connectivité que nous avons pu rencontrer ( nécessité de se connecter en Bluetooth à la serrure) Points positifs : ­         Facilité d’installation, ­         Sécurité, ­         Beaucoup de fonctionnalités, ­         Évolutivité, ­         Réactivité du SAV.   Points négatifs : ­         Plusieurs bugs durant le test, ­         Pas de capteur d’empreintes digitales, ­         Options coûteuses et pourtant indispensables (bridge, digicode, etc.), ­         Application incomplète et complexe (nécessité d’utiliser Nuki web pour la gestion des accès), ­         Intensité sonore.